Clicgourmand.com » Divers » Comment faire pour être ferrailleur

Comment faire pour être ferrailleur

4.4/5 - (33 votes)

Le métier de ferrailleur est un métier qui consiste à récupérer des objets et des matériaux en métal, pour les revendre.

Il peut s’agir d’objets ou de pièces métalliques, comme des vieux outils, des machines, etc. En fonction du type d’objet que l’on récupère, on peut le revendre à un ferrailleur ou à un particulier. Cela dépend également du type d’objet. On peut par exemple trouver des pièces automobiles chez un ferrailleur automobile et non chez un ferrailleur de voiture.

Quels sont les signes d'une fracture ou d'une ostéoporose ?

Ce qu’il faut savoir avant de devenir ferrailleur

Avant de choisir ce métier, il faut aussi savoir qu’il existe différents types de ferrailleurs.

Les professionnels qui choisissent cette activité sont appelés ferrailleurs industriels. Ceux-ci se chargent principalement de la collecte des déchets, des chutes et des rebuts provenant de l’industrie métallurgique, d’usines ou encore d’ateliers mécaniques.

Ils récupèrent toutes sortes de ferrailles, telles que les vieux outils et outillages usagés (couteaux, ciseaux, tournevis), les pièces mécaniques inutilisables (vis sans fin, roulements à billes) ou encore les produits en acier (grilles pour barbecue). Cette matière première est ensuite triée par catégorie puis revendue aux recycleurs comme le recyclage verre ou papier.

Les ferrailleurs industriels peuvent aussi être amenés à reprendre des équipements hors service : engins de chantier (tractopelles), générateurs électriques ou groupes frigorifiques. Enfin certain ferrailleur sont spécialiste en voitures accidentés et carcasses automobiles.

Il peut donc se charger du recyclage automobile pour le compte d’un constructeur automobile ou bien d’une société privée.

Les différentes étapes pour devenir ferrailleur

Il est important de savoir qu’en tant que ferrailleur, vous devrez détenir un permis d’exercice pour pouvoir opérer. Si vous souhaitez obtenir ce permis, il faut tout d’abord savoir que cela ne se fait pas du jour au lendemain.

Il y a plusieurs étapes à franchir avant d’obtenir ce fameux permis. Pour commencer, il est nécessaire de posséder un diplôme spécifique qui permette de travailler en toute légalité sur le sol canadien : brevet professionnel ou baccalauréat. Ensuite, il faut être âgé de 18 ans et plus pour postuler à une demande de permis d’exercice. Une fois votre demande approuvée par l’Office des normes techniques et de la sécurité (ONTS), vous recevrez une licence valide pour une durée limitée qui peut aller jusqu’à trois ans maximum.

Votre licence sera renouvelable si vous remplissez les conditions requises et si votre demande est approuvée par le ministère des Transports.

Lorsque vous aurez reçu votre licence, assurez-vous qu’elle est valide avant d’entreprendre vos activités commerciales au Canada. Assurez-vous également qu’il n’y a pas d’interdiction qui s’applique à l’activité que vous envisagez dans la région où vous prévoyez exercer cette activité.

  • Avantages
  • Valeur élevée
  • Bonne condition physique
  • Salaire intérressant.

Où trouver de la ferraille ?

La ferraille est souvent considérée comme un déchet, ce qui n’est pas complètement faux. En effet, elle peut être recyclée ou réutilisée dans la fabrication de certains objets.

La ferraille est une matière qui peut avoir différents usages en fonction de son type et du matériau dont elle est constituée.

Il existe plusieurs types de ferraille :

  1. Les métaux non-ferreux
  2. Les métaux ferreux
  3. Les autres métaux

Comment gérer sa ferraille ?

La ferraille est une matière première qui peut être revendue à un ferrailleur. Pour que cette opération soit rentable, il faut gérer sa ferraille de la meilleure façon possible.

La gestion d’une entreprise de récupération de métaux et d’acier recyclés nécessite un certain savoir-faire en matière de gestion des stocks, ainsi qu’une bonne connaissance des prix du marché. Dans le cas où vous souhaiteriez procéder à la vente de vos métaux à un particulier, sachez que vous devrez faire face à plusieurs obligations légales.

Vous devrez notamment détenir une licence pour vendre des métaux au poids et avoir déclaré votre activité auprès du service des douanes pour éviter les risques de fraude. Enfin, si vous souhaitez revendre vos produits en l’état sur le marché libre ou aux autres ferrailleurs, il est important d’avoir un stock suffisant pour ne pas pénaliser les acheteurs potentiels.

Que faire de sa ferraille ?

La ferraille est une matière usagée qu’il faut trier, transformer et éliminer.

Le recyclage des métaux présente de nombreux avantages :

  • Les métaux récupérés peuvent être revendus à un prix plus élevé
  • Ils sont transformés en d’autres produits qui seront eux-mêmes vendus à un prix plus élevé
  • Ils sont utilisés comme matières premières pour fabriquer de nouveaux produits

Les avantages et les inconvénients du métier de ferrailleur

Pour réaliser un bon business, il est important de se poser les bonnes questions. Quelles sont les qualités requises pour devenir un ferrailleur ? Quels sont les inconvénients du métier de ferrailleur ?

Devenir ferrailleur : est-ce rentable ?

Devenir ferrailleur est un métier qui peut sembler intéressant. Mais, est-il réellement rentable ? Est-ce une activité qui vous permettra de gagner votre vie ? Dans cet article, nous allons vous exposer les différentes raisons pour lesquelles ce métier peut être considéré comme étant un business à part entière :

  • Le recyclage d’objets usagers
  • Un investissement rentable

Pour être ferrailleur, il faut avoir un véhicule qui permette de transporter toutes sortes d’objets encombrants. Pour cela, la meilleure solution est une remorque plateau dont le chargement peut être soulevé par un treuil mécanique. La remorque plateau pourra ainsi être attelée à votre voiture et vous permettra de faire des transports de marchandises diverses comme des objets lourds ou volumineux.

Déchets, petites et grosses combines d'un business en or